AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le danger ? Je me ris du danger, aha ! • Sortsinis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Le danger ? Je me ris du danger, aha ! • Sortsinis Dim 10 Sep - 15:55
avatar
Neutre
Neutre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4
Date d'inscription : 12/08/2017
Il avance dans les rues, le visage dissimulé dans l'ombre d'une capuche, la main cramponnée à la lanière d'un sac en toile rigide. On ne se retourne pas sur son passage ; sa race n'est pas la seule à posséder une queue comme la sienne. Fort heureusement pour lui, ça lui permet de véhiculer sur les planètes sans réelle difficulté. Chekyr étant probablement le dernier de sa race, il vaut mieux pour lui être un tantinet discret. Il vaut mieux. Sauf qu'on parle de Chekyr. Et la discrétion est un mot qui ne figure pas dans son vocabulaire.

Le Jorgund a pourtant conscience du danger que l'empire Galra représente pour lui, voir même pour tout le monde ; mais ça ne semble pas l'inquiéter plus que ça. Conscient qu'il est sans doute désormais seul dans la galaxie, Chekyr n'a qu'une envie : profiter. Ce qui signifie qu'il passe la majeure partie de son temps à piloter, à participer à des courses pas souvent légales, et parfois à voler ici et là. Après tout, le travail n'est pas quelque chose qu'il aime du fait de son tempérament insolent et indifférent ; mais il faut bien gagner son pain, pas vrai ?

Alors le voilà sur cette planète dont il ignore jusqu'au nom dans une ville dont il ne connaît pas plus la dénomination. Parce qu'il a besoin de plusieurs choses pour son petit vaisseau. Et pour lui aussi. N'oublions pas qu'il se bâfre pour quatre au moins. Chekyr arrive donc dans ce qui ressemble à un centre commercial divisé en plusieurs départements ; il semble qu'on puisse y trouver de tout, de la nourriture en passant par la mécanique et les vêtements.

Après une bonne heure à acheter les pièces pour son vaisseau, le Jorgund s'accorde une petite pause à un petit restaurant. Assis à une table, il sirote un petit jus de fruit du pays. Et c'est paille dans la bouche qu'il observe les allées et venues des gens. Sa queue remue lentement de gauche à droite, tandis que ses pupilles sombres jaugent les personnes qui posent les yeux sur lui. Soudain, des murmures lui parviennent.

Chekyr tourne nonchalamment la tête sur sa droite pour mieux écouter et comprendre la légère agitation. Les murmures lui parviennent à peine et il ne saisit pas vraiment de quoi il en retourne ; il comprend simplement que ça concerne la jeune femme qui avance un peu plus loin. Un sourire carnassier étire alors les lèvres du Jorgund pendant que ses yeux détaillent sa silhouette. Un frisson lui parcourt l'échine à mesure qu'elle se rapproche.

Une drôle de sensation ; entre adrénaline et curiosité. Un coup d'oeil autour, le calme règne, aucun regard ne semble oser se poser sur elle. Pourtant, Chekyr, lui, ne détache pas son regard d'elle, suit ses mouvements au fur et à mesure. Elle dégage une assurance presque détestable. Le genre qu'on rêve de détruire sans pouvoir jamais y parvenir. Un léger rire s'échappe des lèvres du Jorgund tandis qu'il se lève, avançant dès lors vers elle, son sac flanqué sur son épaule.

A mesure qu'il approche, il ne peut que constater leur différence de taille, ce qui étire un peu plus son sourire. Arrivé à sa hauteur, il lui semble qu'elle ne daigne même pas lever les yeux vers lui. Quant à lui, à cette distance, il ne peut qu'apprendre à quelle race elle appartient. Un nouveau frisson lui traverse l'échine ; le sentiment de danger s'accentue un peu plus. Il fonctionne à l'adrénaline Chekyr.

Sa queue ondule alors et glisse vers elle venant presque caresser la peau de son avant-bras. Son appendice descend jusqu'à son poignet qu'il lève doucement. Le corps à moitié pivoté vers elle, Chekyr prend bien soin de ne pas dévoiler ses origines. Surtout en voyant la bague à son doigt.

« Joli bijou. »

Bien rapidement, sa queue s'écarte de cette druidesse Galra ; c'est après tout eux qui ont eu usage des queues des siens. Il lui tourne le dos, reprenant sa route.

« Vous avez le don de plomber l'ambiance, vous les Galra. C'est dommage. »

Oh il a parfaitement conscience que sa provocation ne le met que plus en danger encore. Mais l'idée d'échapper, encore, aux Galra est un concept qu'il aime bien.
Revenir en haut Aller en bas

Le danger ? Je me ris du danger, aha ! • Sortsinis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?
» [Romans] Desert of Danger
» [Blog] Bionicle bakugan le monde en danger
» [CDG] Le site Generation MP3 en danger de mort
» DANGER GIRLS (McFarlane Toys/ Dragon/ DC Direct) 1999

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voltron : Legendary Defender :: Autres lieux de perdition :: L'infiniment grand-
Sauter vers: